Nous nous sommes entretenus avec Madame Christine Pauty de la Pharmacie des Bourroches à Dijon, afin de mieux comprendre son quotidien, comment elle a perçu ce moment de pandémie, quelles mesures ont été prises pour se protéger pendant les soins et ce qu’ils espèrent dans un avenir proche.

Nom de la personne interrogée: Madame Christine Pauty Pharmacie des Bourroches à Dijon

Depuis combien de temps la Pharmacie des Bourroches existe-t-elle ?

La pharmacie Des Bourroches existe depuis 1943 et nous avons transféré l’officine dans les nouveaux locaux e en septembre 2016.

Combien d’employés compte l’équipe ?

Nous avons 12 employés.

Est ce que l’équipe travaille au complet pendant le confinement ou y-a-t-il eu des périodes de chômage partiel pour certains ?

Nous n’avons pas eu recours au chômage partiel mais nous avons deux personnes en congé maternité et une en arrêt de travail maladie qui n´ont pas été remplacées . Nous sommes donc actuellement 9 . Nous avons continué de travailler pratiquement normalement car nous sommes situés en face d’un supermarché.

Quelles mesures préventives la pharmacie a-t-elle prises pour se protéger pendant la pandémie ?

Nous avons adapté nos horaires en fermant à 18h30 au lieu de 19h30, et à 13 h00 le samedi: Nous avons fait du marquage spécifique au sol , nous avons dédié un guichet complètement aux malades du Covid19, nous avons mis des vitres transparentes devant chaque comptoir. Tout le monde travaille avec des gants et des masques et nous désinfectons toutes les demi-heures. Nos équipes disposent de compléments alimentaires à volonté pour doper leur défenses immunitaires et éviter de tomber malade. Nous avons mis en place un protocole spécifique et pour l’instant aucun membre de notre équipe n’est tombé malade.

Vous et votre équipe vous sentez-vous en sécurité pendant les soins ?

Pensez-vous que ces mesures sont vraiment efficaces ? Les mesures sont donc efficaces et tout le monde se sent en sécurité et protégé.

Selon vous, qu’est-ce qui pourrait contribuer à améliorer cette sécurité ?

Je ne vois pas trop ce qu’on pourrait faire en plus la seule chose est que nous avons commandé un distributeur de gel hydro-alcoolique à l’entrée de la pharmacie.

Comment caractériser le comportement des utilisateurs à l’heure actuelle ?

Les gens sont très désagréables et tendus , on se fait “engueuler” à longueur de journée parce que les marchandises manquent comme les masques , les thermomètres… Avec le déconfinement nous avons eu des journées très dures , nous étions déjà épuisés par la période de confinement, les gens ont été atroces.

Le moment est délicat et nous savons que les pharmaciens sont débordés tant sur le plan émotionnel que professionnel. Pensez-vous qu’il y a place pour des paroles positives et une approche plus particulière avec les clients ?

Il est très compliqué de faire une approche positive avec le port du masque par les clients et par nos équipes et la vitre de protection , Tout celà crée une distanciation et la communication tend vers zéro. Nous sommes obligés d´hurler et donc la confidentialité n’est pas possible . On sent aussi que les gens sont stressés et n’ont pas envie de s´attarder.

Y a-t-il des exemples particuliers avec des utilisateurs de votre pharmacie, qui s’est produit et dont vous pourriez parler (respectent-ils la file d’attente ? Sont-ils patients pour attendre leur tour, respectent-ils les mesures) ?

Les gens sont assez respectueux maintenant, les clients ont appris à faire la queue partout.

Au début de la pandémie, beaucoup se sont tournés vers la pharmacie, inquiets, mais après un certain temps, il a été possible de constater que le mouvement s’est un peu réduit. Pensez-vous que cette baisse de revenus pourrait être encore pire ?

Oui , je pense que la baisse des revenus dans des secteurs d’activité comme le tourisme, le culturel et les PME va fortement impacter les habitudes de consommation.

Comment pensez-vous que les pharmacies fonctionneront après le confinement ?

Nous ne savons pas comment le marché va se comporter mais on ne va pas beaucoup changer notre façon de travailler , nous avons juste supprimé un comptoir car nous ne pouvions pas respecter les distances. Notre pharmacie étant relativement récente nos sommes déjà en partie prêta affronter les règles sanitaires nouvelles.

Enfin, si vous deviez avoir un message positif sur le plan personnel, comme une façon de stimuler et de donner de l’espoir à d’autres collègues et utilisateurs de produits pharmaceutiques , quel seraient-il ?

Nous sommes surtout très fatigués moralement et physiquement et on se dit que nous n’allons pas voir le bout du tunnel tout de suite. Etant personnellement dans des réflexions liés a du développement personnel et spirituel , je me dis qu´il est temps que l ‘on réfléchisse à nos comportements pour la planète et que c’est peut-être un mal pour un bien ce qui nous arrive. J’espère que cela aura un impact positif sur le long terme pour notre planète.

CONTACTEZ-NOUS POUR PLUS D’INFORMATIONS.

Contactez-nous maintenant

agencement-pharmacie